URGENCE, pour que nos bébés arrêtent de manger des OGM

NON HEUREUX QUE TOUS LES PRODUITS DE GRANDE CONSOMMATION D’ORIGINE ANIMALE, VIANDES, LAITS, FROMAGES, PROVIENNENT D’ANIMAUX NOURRIS AVEC DES OGM (source Greenpeace) le ministre de l’agriculture et la ministre de l’environnement penchent visiblement pour l’Ecocide. La pollution définitive et irréversible de toutes les campagnes de la France va bientôt commencer.
Ah, si ils étaient justiciables, ils seraient responsables…


APPEL A RASSEMBLEMENT

POUR LE DROIT ET LA LIBERTE DE BUTINER SANS OGM
Abeilles ou OGM, il faut choisir. Coexistence impossible
Vendredi 20 janvier 2012, à 10 h, devant les locaux de Monsanto
1 rue Jacques Monod à Bron (69) près de l’aéroport Lyon-Bron
Suite à la suspension du moratoire sur le Mon810, le gouvernement a annoncé qu’il allait réactiver une nouvelle clause de sauvegarde, mais sans prendre les mesures nécessaires pour interdire tout semis de maïs au printemps 2012.

Les apiculteurs seront les 1ères victimes de cette incohérence. Le Mon 810 n’est pas autorisé pour l’alimentation humaine. L’apiculteur sera rendu responsable de la pollution des miels par du pollen de Mon810 (décision de la Cour de Justice européenne du 9 novembre 2011.
Ces miels et pollens ne sont pas commercialisables en Europe aujourd’hui. Déjà en Espagne, la culture de 90000 ha de Mon 810 plonge nos collègues apiculteurs espagnols dans le désarroi.
Nous vous appelons à un large rassemblement qui aura lieu :
Vendredi 20 janvier 2012, à 10 h, devant les locaux de Monsanto
1 rue Jacques Monod à Bron (69) près de l’aéroport Lyon-Bron
Au programme :
Occupation du site, pique-nique sans OGM. Présence d’invitées-surprise
Nous exigerons du gouvernement :
– qu’il prenne des mesures fermes pour interdire la circulation de semences Mon810, et leur semis dans les champs
– qu’un moratoire digne de ce nom soit réactivé
Nous réaffirmerons que la COEXISTENCE EST IMPOSSIBLE, et que nous sommes
opposés à tous les OGM en plein champ, qu’ils soient transgéniques ou issus de
mutagénèse, qu’ils soient destinés à l’alimentation animale, humaine ou pour la production d’agro carburants, qu’ils soient produits chez nous ou ailleurs.
NON à toutes les formes de confiscation du vivant et de spoliation des droits des
paysans
Les organisations signataires : Syndicat des Apiculteurs Professionnels Rhône-Alpes
(SAPRA), Fédération Française des Apiculteurs Professionnels (FFAP), Nature et
Progrès, CDAFAL 42, Confédération Paysanne Rhône-Alpes, Faucheurs Volontaires,
Vigilance OGM 69, Zérogm 42, …
Contacts : 06 60 61 79 28 – 06 38 85 43 38

New Delhi poursuit le géant américain Monsanto

L’Inde va engager des poursuites judiciaires contre le groupe Monsanto. Pour la première fois, l’entreprise est accusée de bio-piraterie en ayant mis au point des aubergines transgéniques alors qu’ils n’avaient pas à la base l’autorisation d’utiliser une ressource naturelle pour le marché indien en plus.

http://www.france24.com/fr/20110921-inde-poursuites-judiciaires-d-un-groupe-americain-mosanto-pour-bio-piraterie-sur-le-marche-indien