Notre nouveau livre « Le génie des Abeille » le 21 septembre en librairie

Interview d’Eric Tourneret

Dans le livre « Le génie des abeilles », j’ai cherché à mettre littéralement en lumière le monde des abeilles, leur intimité dans la ruche, la hardiesse de leurs burinages. L’idée était d’unir dans un ouvrage les dernières découvertes scientifiques, la beauté et la complexité du vivant pour mieux donner à s’émerveiller, à partager la magie du monde.

Les articles scientifiques qui sortent chaque semaine sur les abeilles sont souvent complexes mais, si l’on les juxtapose avec les connaissances de cet insecte emblématique, il apparaît peu à peu une nouvelle trame, riche, vivante qui offre une compréhension nouvelle aux mystères du vivant.

Ainsi, la danse des abeilles du Prix Nobel Karl von Frich à la lueur des recherches de Thomas Seeley sur la démocratie des abeilles lors de l’essaimage lié aux recherches sur la communication sonore et thermique dans l’essaim de Jurgen Tautz donne une vision complètement nouvelle de la division de cet organisme qu’est une colonie.

« Dans un essaim posé sur une branche, les éclaireuses partent à la recherche d’une habitation nouvelle. Le volume de chaque habitat possible est mesuré, son orientation mémorisée et s’ensuit un véritable débat ou les éclaireuses vantent par leurs danses les résultats de leur recherche. Peu à peu, après les contre-visites de vigueur, un consensus se dégage dans l’essaim. Soudain, les éclaireuses montent la température de leur corps et plongent dans la masse de l’essaim en poussant du son strident. Les ouvrières touchées par ces dernières élèvent également leur température corporelle et c’est tout l’essaim qui s’envole. Dans les airs, il prend rapidement une forme ovoïde et se déplace lentement. Les éclaireuses toujours à l’œuvre le parcourent à vive allure de la tête à la queue pour donner la direction à la masse volante vers le nouvel habitat. Sur le tronc d’arbre creux ou la ruche vide choisie d’autres éclaireuses ventilent le rappel toutes leurs glandes de nasanov ouvertes pour émettre un marquage olfactif et guider ainsi leurs sœurs vers leur nouvelle maison ».

Une vidéo sur la plus grande fête du miel au monde en Chine

Abeilles du monde, un diaporama original en français, anglais, russe et japonais…


Depuis 2004, je témoigne des liens tissés entre les abeilles et les hommes sur les cinq continents.
Mes reportages montrent la diversité et l’enracinement de l’apiculture dans toutes les civilisations du monde. Ces histoires humaines parlent de cultures et de techniques qui risquent de disparaître avec la mondialisation.
Le projet « Abeilles du Monde » met aussi en perspective l’active prédation de l’homme sur le milieu naturel.
Photographe engagé, je cherche à montrer que la disparition des espèces n’est pas une fatalité, mais une question de priorités et de valeurs.
C’est pourquoi je suis heureux du partenariat autour du projet “Abeilles du Monde” avec la Fondation Melvita avec qui nous partageons le même engagement en faveur des abeilles, de l’agriculture biologique et de la préservation des milieux naturels.
Eric Tourneret

Since 2004, I have been bearing witness to the bonds that have been woven between bees and humans on five continents.
My features show the diversity and deep-rootedness of beekeeping in all civilizations in the world. These human stories speak of cultures and techniques that are in danger of disappearing with globalization.
As a committed photographer, I seek to show that the disappearance of the species is not something inevitable, but simply a question of priorities and values.
That’s why I am happy about this partnership with the Melvita Foundation, which shares with me the same commitment to bees, organic farming and the preservation of natural environments.
Eric Tourneret

As cave paintings from the Neolithic era or those found in the Cave of the Spider can show, humankind and the bee have a close alliance.
Nomad-gatherers, bee shepherds or settled beekeepers, they keep alive, over the entire surface of the globe, a mysterious fraternity in which symbols, legends and mutual benefits merrily coexist.
The rampant standardization of the world works at destroying this fascinating ethno-diversity.
With courage and tenacity, Eric Tourneret – the talented “bee photographer” – aims to testify to these threatened centuries-old traditions and at the same time make known the fortunate initiatives that are reintroducing the “daughters of the sun” into the heart of the cities.
Through its commitment, the MELVITA Foundation has made it its mission to stand by this beautiful project of a lifetime…
Bernard CHEVILLIAT
Melvita Founder

https://vimeo.com/37049704
世界の蜂 エリック トゥルヌレ
https://vimeo.com/37030235
Фонд Melvita представляет проект «Пчелы мира». Эрик Турнере

In China to the 10 th April. En Chine jusqu’au 10 avril.

Bonjour,
Je suis en Chine en reportage jusqu’au 10 avril. Mon adresse email est néanmoins relevée deux fois par semaine et mon assistante donnera une réponse aux questions qu’elle peut traiter. En cas de dossier urgent, vous pouvez contacter directement par téléphone Muriel Ecuer au +33 (0)6 68 44 91 69 qui sera à même de prendre en charge vos besoins iconographiques ou lui envoyer un mail: muriel.ecuer@free.fr
Pour la presse, mon agent Thierry Tinacci de Lightmediation peut être contacté au +33 (0)6 61 80 57 21.
Merci
Eric Tourneret

Hello, I will be in China to the 10 th April. My email is read two times a week by my assistant and she will give a answer to commercials inquiries.
It you have a urgent need, you can call Muriel Ecuer : + 33 (0)6 68 44 91 69, she will give a answer to your iconographic search.
Her email: muriel.ecuer@free.fr
For magazine and press, my agent Thierry Tinacci is alway available by phone + 33 6 61 80 57 21 or on the web site : http://www.lightmediation.com/en/
Best regard
Eric Tourneret

Orkney Islands, Beekeepers from the extreme

Karen Scott from the Centre of Rural Economy of the University of Newcastle give a interview on her work in Orkney.
In Orkney islands, beekeeping is alway extreme due to the climate. Without trees, covered by moors and subject to violent winds, the bees have been introduce here by men and can not survive without them. Varroa free, sanctuary of the european Apis Mellofera mellifera, commonly called black been, the Orkney Islands are today a reference in England. The Orkney Beekeepers Association try to protect the islands from the introduction of varroa mite and from the importation of hybrids bees.

Coup de pouce pour la planète

Eric Tourneret parcourt le monde pour rendre hommage aux abeilles.
Vaste chantier !

20 000 espèces répertoriées sur la planète !
S’autorisant toutes les audaces pour capter de manière originale ses frêles modèles, ce photographe hors norme photographie la grâce insoupçonnée de ces insectes. Et ses audaces de composition, l’originalité de ses cadrages réveillent nos yeux. On reste bluffé par le travail de l’artiste !
Qui donc aurait pu imaginer une telle organisation chez les abeilles dans une telle débauche de couleurs ?
Eric Tourneret saisit leur taille fine, leur petite gueule saupoudrée de pollen et, d’un simple clic, immortalise leur appartement-galerie où semble régner un ordre, une organisation quasi militaire.
Eric Tourneret rend hommage à ses apiculteurs qu’ils vivent au Cameroun, en Inde, en France ou ailleurs, à ces hommes ou femmes qui bichonnent ces sentinelles de la biodiversité que l’industrie chimique ne cesse de décimer.

Frantz Vaillant, Rédacteur en Chef de Coup de pouce pour la planète.

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Revoir-nos-emissions/Coup-de-pouce-pour-la-planete/Episodes/p-17894-Eric-Tourneret.htm

The amazing stingless bees of the Amazon

The amazing stingless bees of the Amazon from Eric Tourneret on Vimeo.

Amazonian stingless bees, which include many species that play an important role as pollinators and are quite diverse in the Amazon. In Belem, Dr. Giorgio Vertutieri study these bees for the Embrapa.

Cueilleurs de miel au Népal.

La chasse au miel est encore pratiqué dans les vallées reculées du Népal. Le photographe Eric Tourneret fait partager son voyage en un diaporama surprenant.

The Bee Photographer, Exhibition La Gacilly Photo Festival

Eric Tourneret, photographer talk about honey bee in a interview during his exhibition in La Gacilly Photo Festival France 2009.

L’exposition Le peuple des abeilles au Festival Peuples et nature de la Gacilly

Au Festival Peuples et Nature de la Gacilly 2009, Eric Tourneret, le photographe des abeilles témoigne sur son travail et son engagement en faveur des pollinisateurs et de la vie.