LE PEUPLE DES ABEILLES

Éric Tourneret  photographe

_

États-Unis

Migration

 

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration01

Au Rucher de Bob Harvey à West Palm Beach en Floride, préparation des ruches et inspection sanitaire pour détecter la présence de fourmis sur les palettes de ruches. De l'insecticide à été pulvérisé sur le sol il y a quinze jours et les palettes sont passées au Karcher pour un nettoyage à l'eau.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration02

Au Rucher de Bob Harvey à West Palm Beach Floride, l'équipe scientifique du Ministère de l'agriculture de Pennsylvanie effectue des prélèvements d'abeilles, de larves et la pause d'instruments de mesure pour suivre les variantes thermiques et hydrométriques à l'intérieur de douze ruches et à l'extérieur pendant le voyage. Douze ruches-témoins restent en Floride.
Jeff Pettis tient en main des prélèvements d'abeilles.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration03

Au Rucher de Bob Harvey à West Palm Beach, Floride, l'équipe scientifique du Ministère de l'agriculture de Pennsylvanie. Ici, Jeff Pettis montre un relevé effectué sur un cadre de larve.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration04

Au Rucher de Bob Harvey à West Palm Beach en Floride, l'équipe scientifique du Ministère de l'agriculture de Pennsylvanie effectue des prélèvements d'abeilles, de larves et la pause d'instruments de mesure pour suivre les variantes thermiques et hydrométrique à l'intérieur de douze ruches et à l'extérieur pendant le voyage.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration05

Dennis van Engelsdorp du Ministère de l'agriculture de Pennsylvanie effectue des prélèvements de nymphes d'abeille de 10 à 11 jours et de 19, 20 jours pour une étude de leurs protéines. En cas de stress, les nymphes produiront certaines protéines spécifiques.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration06

Sur le rucher de Dave Hackenberg près de Wanchula, Floride, préparation des ruches pour la transhumance.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration07

Dave Hackenberg.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration08

Sur le rucher de Dave Hackenberg près de Wanchula, Floride, préparation des ruches pour la transhumance.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration09

Sur le rucher de Dave Hackenberg près de Wanchula, Floride, chargement de 444 ruches avant le départ pour la transhumance.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration10

Sur le rucher de Dave Hackenberg.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration11

Dave Hackenberg sur son rucher avant le départ gère les chauffeurs des camions par téléphone. Pendant quinze jours, ses 2 500 ruches partiront en plusieurs convois vers la Californie. Trois jours de route où tout peut arriver.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration12

Dave Hackenberg sur son rucher avant le départ gère les chauffeurs des camions par téléphone. Pendant quinze jours, ses 2 500 ruches partiront en plusieurs convois vers la Californie. Trois jours de route où tout peut arriver.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration13

Avant le départ, les ruches sont équipées de réservoirs d'eau pour permettre aux abeilles de survivre pendant les trois jours de voyage. Du sucre ainsi que du pollen (protéines) sont également disposés dans les ruches.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration14

Avant le départ, les ruches sont équipées de réservoirs d'eau pour permettre aux abeilles de survivre pendant les trois jours de voyage. Du sucre ainsi que du pollen (protéines) sont également disposés dans les ruches.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration15

À la nuit tombante, les ruches sont installées sur les camions. Les apiculteurs chargent les ruches habituellement à la tombée du jour car ainsi toutes les butineuses sont rentrées pour la nuit.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration16

À la nuit tombante, les ruches sont installées sur les camions. Un apiculteur enfume l'entrée des ruches pour calmer l'agressivité des gardiennes.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration17

À la nuit tombante, les ruches sont installées sur les camions à l'aide d'élévateurs. L'apiculture moderne est palettisée, elle permet de gérer des cheptels importants, des transhumances nombreuses…

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration18

Les ruches sont installées sur les camions à l'aide d'élévateurs. L'apiculture moderne est palettisée, elle permet de gérer des cheptels importants, des transhumances nombreuses…

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration19

Les ruches sont installées sur les camions à l'aide d'élévateurs. L'apiculture moderne est palettisée, elle permet de gérer des cheptels importants, des transhumances nombreuses…

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration20

À la nuit tombante, les ruches sont installées sur les camions à l'aide d'élévateurs. L'apiculture moderne est palettisée, elle permet de gérer des cheptels importants, des transhumances nombreuses… Dave Hackenberg monte sur les ruches pour installer un filet de protection qui empêchera les abeilles de sortir de leur ruche pendant le long voyage vers la côte Ouest.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration21

À la nuit tombante, 444 ruches sont installées sur la remorque du camion à l'aide d'élévateurs.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration22

Dernière vérification du chargement avant le départ.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration23

Installation du filet de protection sur le semi-remorque.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration24

L'équipe de David Hackenberg sangle cet étrange chargement avant le départ.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration25

David Hackenberg avec l'inspecteur sanitaire du ministère de l'agriculture de Floride reçoit le certificat d'inspection de son chargement. Ce certificat atteste de la non-présence de fourmis dans le chargement et sera utile lors du passage en Californie.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration26

-

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration27

David Hackenberg, 59 ans, Linda, son épouse, et leur fils Dave Hackenberg, dans leur maison de Dade City, Floride. Son entreprise est également basée dans le New Jersey. Apiculteur professionnel, il possède 2 500 ruches. Il pratique la pollinisation en Californie depuis 12 ans. Dave est devenu malgré lui le porte-parole des apiculteurs professionnels américains après avoir subi en 2004 la première perte importante de ruche dûe au CCD.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration28

Départ à la nuit tombante du chargement de ruche. Rich, le chauffeur, fera une première halte pour la nuit et le restant du voyage s'effectuera de jour.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration29

Au petit matin, Rich se prépare pour une journée de 14 heures de voyages sans aucune pause.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration30

Sur la route en Floride, le camion file à 55 miles par heure, 970 miles par jour. Chaque minute compte, à 25 cents par mile, Rich peut espérer un pourboire de 500 US $ s'il effectue le trajet en trois jours.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration31

Arizona, le camion rejoint l'Interstate 40 plus au nord pour préserver son précieux chargement de températures trop élevées. Les abeilles enfermées dans leurs ruches ont du mal a réguler par leur ventilation habituelle la température de la colonie. Danger mortel.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration32

Arizona, le camion rejoint l'Interstate 40 plus au nord pour préserver son précieux chargement de températures trop élevées. Les abeilles enfermées dans leurs ruches ont du mal a réguler par leur ventilation habituelle la température de la colonie. Danger mortel.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration33

Dans le désert Mojave, les camions passent sur l'I40. La neige sur les montagnes rappelle que l'hiver bat son plein.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration34

Cette année, les tempêtes de neige sont nombreuses et les camions de Brad Campbell, apiculteur au Texas et au Nord Dakota, ont été coincés sur la route.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration35

Sur la route, des centaines de camions remplis de ruches participent à cette transhumance exceptionnelle. Les producteurs d'amandes de la vallée de San Joaquin ont besoin de 1 500 000 ruches pour une bonne pollinisation.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration36

L'on arrive à la nuit tombante et des Golden Hills, l'on aperçoit au loin la vallée de San Joaquin à l'infini.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration37

Inspection des ruches à la frontière de l'État de Californie pour la détection de fourmis.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration38

Inspection des ruches à la frontière de l'État de Californie pour la détection de fourmis. Ici un chargement est arrêté et doit être nettoyé.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration39

Les camions sont arrivés pendant la nuit. Au petit matin, ils attendent d'être déchargés sur l'aire de repos de l'hôtel. À Lost Hills comme dans toutes les petites villes qui longent l'Interstate 5, les apiculteurs de tout le pays se regroupent dans un motel pendant quinze jours pour décharger leurs ruches et les installer dans les milliers d'hectares de vergers d'amandiers.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration40

Rich, le chauffeur de David Hackenberg, peut enfin prendre un petit déjeuner après 90 heures de voyage non stop.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration41

Lost Hills, déchargement des ruches de Brad Campbell.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration42

Trois camions sont arrivés dans la nuit. Plus de 1 200 ruches à décharger et à inspecter avant de les répartir dans les vergers.
Au loin, les vergers d'amandiers sont encore dénudés. C'est un désert de fleurs, et les colonies d'abeilles devront vivre encore trois semaines sur leurs réserves.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration43

Trois camions sont arrivés dans la nuit. Plus de 1 200 ruches à décharger et à inspecter avant de les répartir dans les vergers.
Au loin, les vergers d'amandiers sont encore dénudés. C'est un désert de fleurs, et les colonies d'abeilles devront vivre encore trois semaines sur leurs réserves.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration44

Inspection des ruches une à une. Le prix par ruche payé par les producteurs d'amande diffère selon la quantité de population dans la ruche. Il faut au moins cinq cadres d'abeille pour être payé.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration45

Brad Campbell du Nord-Dakota, 12 000 ruches, avec son beau-père, est principalement un producteur de miel. Il montre la hauteur que peuvent atteindre les ruches avec ses hausses de miel à la fin de l'été.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration46

Le déchargement des 1 200 ruches commence sous un soleil d'hiver. Enfin libres, des millions d'abeilles volent en tout sens pour un vol d'hygiène.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration47

Le déchargement des 1 200 ruches commence sous un soleil d'hiver. Enfin libres, des millions d'abeilles volent en tout sens pour un vol d'hygiène.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration48

Enfin libres, des millions d'abeilles volent en tout sens pour un vol d'hygiène. Pour faciliter le travail, un employé mexicain de Brad Campbell enfume joyeusement.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration49

On enlève la bâche de la remorque, les abeilles volent en tous sens.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration50

Les ruches s'alignent à perte de vue devant les vergers dénudés.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration51

Des millions d'abeilles en tous sens pour un vol d'hygiène.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration52

Déchargement de centaines de ruches.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration53

Le déchargement des 1 200 ruches commence sous un soleil d'hiver. Enfin libres, des millions d'abeilles volent en tout sens pour un vol d'hygiène.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration54

Le déchargement des 1 200 ruches commence sous un soleil d'hiver. Enfin libres, des millions d'abeilles volent en tout sens pour un vol d'hygiène. L'on enfume pour tranquilliser les gardiennes.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration55

Le déchargement des 1 200 ruches commence sous un soleil d'hiver. Enfin libres, des millions d'abeilles volent en tout sens pour un vol d'hygiène. L'on enfume pour tranquilliser les gardiennes.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration56

Bob Harvey et sa fille Dee.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration57

Bob Harvey et sa fille Dee précèdent dans un pick-up leurs camions de ruches dans la vallée de San Joaquin et traversent les champs pétroliers.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration58

Bob Harvey et sa fille Dee installent à la nuit tombée les ruches dans les vergers.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration59

Ruches dans un verger d'amandiers à perte de vue.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration60

Sur un verger d'amandiers en fleurs, Orin Johnson, apiculteur californien, inspecte une ruche.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration61

Panoramique de vergers d’amandiers près de Lost Hills.

abeilles © Éric Tourneret

 

abeillesUSAmigration62

Un apiculteur sur un chargement de 440 ruches.